EXPOSITION PHOTOGRAPHIQUE « FRAGILE »

Wolfgang Tillmans

EXPOSITION PHOTOGRAPHIQUE  « FRAGILE »

L’exposition photographique de l’artiste allemand Wolfgang Tillmans, « Fragile », ouvrira ses portes en présence de l’artiste le 12 janvier au Musée d’Art Contemporain et Multimédias et à l’Académie des Beaux-Arts. Une rencontre avec Wolfgang Tillmans est prévue le 13 janvier à 12 heures à l’Académie. Une programmation riche sera développée autour de l’exposition (fanzine d'artistes, ateliers pour enfants, etc.) L’accès à l'exposition est gratuit et se clôturera le 18 février.

  • Conférence de presse : 9 janvier, 11h, MACM, Echangeur de Limete
  • Vernissage : 12 janvier, 17h30, MACM, Echangeur de Limete
  • Rencontre avec l’artiste : 13 janvier, 12h, Académie des Beaux-Arts
  • Horaires d’ouverture Echangeur : tous les jours de 10h à 18h
  • Lancement Magazine indépendant : mardi 23 janvier, lieu à confirmer
  • Ateliers pour enfants : samedi 2 et 9 février, 11-13h

En janvier 2018, l’exposition « Fragile » de l’artiste allemand Wolfgang Tillmans ouvrira à Kinshasa au Musée d’Art Contemporain et Multimédias et à l’Académie des Beaux-Arts. La capitale du Congo est un centre majeur de la scène artistique, musicale, des performances et de la mode ; une métropole en mouvement, spontanée et créative et ce, en dépit d’une situation politique tendue qui menace de chavirer à tout moment. Relations humaines, attachement et confiance consolident la structure sociale, ce sont des motifs que l’on retrouve dans l’exposition « Fragile » de Wolfgang Tillmans. L'exposition sera présentée, sous la forme d'une tournée, dans plusieurs villes africaines après Kinshasa. Cette étape constitue la première exposition de Tillmans sur le continent africain.

Le travail de Wolfgang Tillmans occupe une place essentielle dans l’art contemporain international. Depuis ses premières expositions et publications dans les années 1990, Tillmans a continuellement développé sa pratique ; il questionne constamment la photographie en tant qu’image et objet, qu’il s’agisse de l’intégrer dans l’espace d’un musée ou de l’imprimer dans une publication. Son travail se base sur une curiosité indomptable, des préparations basées sur des recherches intensives, un éveil constant et le développement permanent du medium avec sa technique et son potentiel esthétique. Son langage des images se base sur une observation précise qui permet un accès profondément humain à la complexité du monde. Confiance, empathie, amitié et proximité sont visibles et palpables dans les images de Tillmans. La posture de Tillmans se laisse entendre comme un appel à la liberté et comme une invitation à la rencontre avec l’autre et ce, sans crainte mais avec une curiosité ouverte.

Les œuvres au musée et dans la ville

« Fragile » regroupe une sélection de plus de 200 travaux conçus entre 1986 et 2017, et offre un aperçu complet sur les formes d’expression multiples de Wolfgang Tillmans. Outre les travaux photographiques, encadrés ou non et déclinés en différents formats, seront présentés également : l’installation de Tillmans Truth Study Center, des projets musicaux, des objets sculptés, des travaux vidéo et de nombreux projets de publications. Chaque étape de la tournée, dont Kinshasa également, montre une installation réagissant spécifiquement à l’espace, à son architecture et à son environnement.

L’exposition occupera aussi l’espace urbain de Kinshasa, cinq images de Tillmans seront visibles sur cinq grands panneaux d’affichage qui feront partie intégrante de l’exposition. Ils se trouveront sur le Boulevard Lumumba, au Rondpoint Victoire, à MaCampagne et devant la Gare centrale.

Le catalogue, avec la participation d'un auteur Congolais

Dans le cadre de la tournée de l’exposition, une publication en anglais et en français est disponible. Elle est complétée spécialement en fonction du lieu de l'étape en cours. Auteurs : Christine Eyene (Cameroun/France), N’Goné Fall (Sénégal/France), Bart van der Heide (Pays-Bas), Ashraf Jamal (Afrique du Sud) et Patrick Mudekereza (Lubumbashi, RDC) pour Kinshasa.

Rencontre avec l’artiste

Une rencontre sera organisée le 13 janvier à 12h à l’Académie des Beaux-Arts. Tillmans parlera de son travail, de sa démarche, et montrera quelques œuvres. Tillmans introduira son travail et sa démarche artistique, tout en montrant quelques travaux représentatifs de son œuvre.

Programmation supplémentaire : Magazine d'artistes, ateliers pour enfants

Plusieurs activités seront proposées autour de l'exposition. Un « Fanzine » sera créé pour générer du dialogue entre des artistes de Kinshasa et l’exposition « Fragile » de l’artiste allemand Wolfgang Tillmans. Au-delà de ce prétexte, il s'agira de réfléchir sur le rôle d’un « musée d’art contemporain et multimédia » comme l’Echangeur dans le paysage culturel de Kinshasa. Le format d’un fanzine (magazine indépendant) se prête bien à cette mission dans la mesure où il permet une parole plus libre, une mise en page créative, et un mélange entre plusieurs genres d’écriture, d’images et de graphismes. L’idée de « fan » n’est pas à prendre à la lettre, dans le sens où la production pourra donner la voix à des critiques, voire à des désapprobations s’ils apparaissent au cours du projet. Il s’inscrit néanmoins dans un respect du cadre qui lui a donné naissance.

Artistes: Patrick Mudekereza, Cedrick Nzolo, Microméga Bandefu, Geraldine Tobe et d’autres

Deux ateliers pour enfants seront organisés le 2 et le 9 février. Ce sera l'occasion pour les plus petits de se confronter à l'oeuvre de Tillmans de manière pratique et ludique. Les enfants seront sensibilisés à l'image, à la pratique de la photographie et du dessin.

Wolfgang Tillmans: « Fragile » est une exposition de l’ifa (Institut für Auslandsbeziehungen-Institut pour les relations étrangères). La première étape à Kinshasa est organisée en collaboration avec le Goethe-Institut Kinshasa , le Musée d'Art Contemporain et Multimédias et l’Académie des Beaux-Arts Kinshasa.

Plus d’informations

Wolfgang Tillmans

Wolfgang Tillmans est né en 1968 à Remscheid, en Allemagne. De 1990 à 1992, il étudie en Grande-Bretagne à Bournemouth et au Poole College of Art and Design. Il vit et travaille à Berlin et Londres. En 2000, Tillmans est le premier photographe à se voir récompenser par le Turner Prize puis en 2015, il obtient le prix Hasselblad. Au cours des dernières années, Tillmans s’est vu consacrer des expositions individuelles comme dernièrement en 2014 à la Tate Modern à Londres et à la Fondation Beyeler à Bâle. Tillmans a publié de nombreux ouvrages artistiques et s’est récemment engagé politiquement : en 2016, à l’occasion du référendum britannique, il organise une campagne anti-Brexit/pro U.E., en 2017, il lance une campagne d’affichage pour promouvoir la participation au vote et contre les puissances nationalistes au Bundestag allemand.

Le Goethe-Institut Kinshasa

Le Goethe-Institut est l’institut culturel de la République fédérale d’Allemagne actif au niveau mondial. Avec 159 instituts dans 98 pays, il promeut l’apprentissage de la langue allemande à l’étranger, soigne des collaborations culturelles internationales et propage une image actuelle de l’Allemagne. Grâce à des coopérations et partenariats dans de nombreuses locations, le Goethe-Institut dispose de près de 1000 sites au niveau mondial. Depuis 2015, il est représenté en République démocratique du Congo par un bureau de liaison.

L’ifa

L’ifa ( Institut für Auslandsbeziehungen/ Institut pour les relations étrangères) s’engage mondialement pour une coexistence pacifique et riche des êtres humains et des cultures. Il promeut les échanges artistiques et culturels dans le cadre de programmes d’expositions, de dialogues et de conférences. En tant que centre de compétence de la politique extérieure en matière de culture et d’éducation, il met en réseau la société civile, la pratique culturelle, l’art, les médias et les sciences. Il initie, modernise et documente les discussions relatives aux relations culturelles internationales.

L’ifa profite d’un réseau mondial et s’engage pour des collaborations partenariales sur le long terme. En 2017, il fête ses 100 ans. Il est financé par le Ministère des affaires étrangères allemand, le Land de Bade-Wurtemberg et la capitale Stuttgart.

CONTACT

Gitte Zschoch

Goethe-Institut Kinshasa

+243 859 453 821

AGENDA CULTUREL

Previous month Février 2018 Next month
LUN MAR MER JEU VEN SAM DIM
      1
2
3
4
5 6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19 20
21
22
23
24
25
26 27
28
       

VOIR AUSSI

Partenaires